• dancefiberparis

La récupération après le sport

Bien récupérer après le sport est autant essentiel qu’un bon échauffement. Il faut permettre à l’organisme de reconstituer ses réserves énergétiques mais aussi éliminer les toxines produites pendant l’effort comme l’acide lactique qui à fortes doses peut provoquer des forts douleurs musculaires et des crampes.

Il est avant tout indispensable de s’étirer immédiatement après l’effort physique pour une dizaine de minutes sans rien oublier, bras, jambes, dos, cou, et même les mains et les pieds. Il ne faut jamais arrêter brusquement l’activité physique, mais il faut l’arrêter de manière progressive en continuant à solliciter doucement muscles et tendons de façon à les détendre et éviter des courbatures ou des tendinites, il s’agit d’appliquer ce qu’on appelle une récupération active.

Le zen stretching® peut-être une des méthodes d’étirement à préférer car avec peu d’exercices touche à tous les muscles et organes en les rééquilibrant dans leur énergie vitale.


Pour réhydrater l’organisme et reconstruire rapidement le stock de minéraux bien entamé avec la sudation pendant l’effort, tous sportifs devraient avoir le réflexe de boire beaucoup d’eau. Il s’agit alors de boire tout suite après l’effort à petites gorgés un ’eau à température ambiante et riche en minéraux. Cela est importante ainsi pour ré-alcaliniser l’organisme et éliminer les déchets acides accumulées dans les muscles.



Pour décontracter les fibres musculaires ou aider à réabsorber des micro-hématomes certains sportifs font ainsi recours à des produits homéopathiques comme des granulées d’arnica ou de cuprum autorisées par les organismes de lutte contre le dopage.


Pendant l’activité physique notre réserve en glucides est ainsi entamée. Pour ré-sucrer l’organisme les fruits sec comme dattes, raisin, abricots ou des barres mixtes céréales/fruits et des boissons énergétiques vitaminées sont idéales pour une récupération rapide. A éviter par contre les protéines surtouts d’origine animales qui pourraient provoquer un excès de déchets protéiques dans l’organisme.


Une douche fraiche soulage les muscles surchauffés pendant l’effort et aide à résorber rapidement les micros lésions musculaires et à bloquer les inflammations des tissus. Se frictionner les muscles avec de l’huile essentiel ou un gel froid ou une crème à l’arnica après l’effort est aussi une bonne pratique pour décontracter, apaiser, détoxifier les muscles et prévenir crampes et courbatures.


Enfin une bonne récupération n’est pas complète sans une récupération de type passif, soit avec une séance de relaxation et un bon sommeil qui complètent la récupération physique par une récupération mentale. La sophrologie, l’autohypnose, des exercices de respiration et de relaxation aident à trouver le sommeil de façon naturelle. Enfin alterner des jours d’inactivité physique et de repos à ces de la pratique sportive c’est un des meilleurs outils pour récupérer de l’effort et retrouver un bien-être intérieur.



35 vues

Suivez nous sur Instagram 

#dancefiber

Restons en contact 

Soyez au courant des actualités de DanceFiber

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
Se désinscrire de la newsletter

©2020 by Studio Bleu Atao