• dancefiberparis

All That Jazz

C’est pour nous une évidence de devoir parler dans notre blog de la danse Modern Jazz, car la créatrice de la marque était professeur de cette discipline entre la fin des années ’80 et l’année 2000, avant de commencer sa carrière d’ingénieur textile.

DanceFiber prend bien inspiration dans l’expression de cette danse, libre, harmonieuse et inspirante, qui est le Modern Jazz .


Mais qu’est-ce que c’est le Modern Jazz ?

La danse Modern Jazz est née au milieu du 20ème siècle de la rencontre entre les danses africaines et les danses européennes. Née des danseurs afro-américains et de leur histoire, elle est caractérisée par la liberté d’être, la gaieté, la fête. Cependant, elle exprime également la douleur, l’oppression et la révolte. On y retrouve beaucoup d’improvisation et elle est caractérisée par une grande liberté dans les mouvements. On l’appelle souvent « la soul dance », qui signifie la danse de l’âme, terme qui traduit l’idée d’une harmonie du rythme de la musique avec son propre corps.



Dans le Modern Jazz, le corps entier est employé comme moyen d’expression à l’opposé de la danse classique, plus stricte, où le haut du corps est droit et rigide. En danse jazz les hanches, le ventre et le buste exécutent des mouvements autant que les es bras et les jambes. On danse avec les jambes fléchies, près du sol, on amène de la mobilité dans le bassin, les épaules, la colonne vertébrale, les déplacements sur la scène sont également plus libres. Cependant, cela ne signifie pas qu’il n’y a aucune technique dans la danse Modern Jazz, au contraire, elle est une danse popularisée, mais codifiée. On retrouve par exemple dans le Modern Jazz des codes reconnus comme les isolations de certaines zones du corps, la coordination des mouvements, le contrôle de la gravité et des sauts.

Si au départ, on faisait du Modern Jazz sur de la musique jazz, on la pratique aujourd’hui plutôt sur des musiques actuelles et on la retrouve régulièrement à la télévision ou dans les concerts où elle est souvent mêlée à des mouvements d’autres style comme pour exemple la danse hip-hop.


Où est née la danse Modern Jazz ?

La danse Modern Jazz doit son origine à plusieurs personnalités. Un des pionniers est certainement Katherine Dunham, anthropologue et danseuse américaine qui, après de nombreux voyages et travaux sur les danses africaines c’est consacrée à la création de sa propre technique influencée par les danses antillaises, afro-américaines et le mélange d’autres cultures. Elle a monté la première troupe de danse jazz à Chicago dans les années ‘40.

À la même époque, le chorégraphe Jack Cole intègre la danse jazz aux comédies musicales. Il contribue ainsi à développer ce style de danse, mais lui offre ses attributs « d’américain blanc ». Dans le même temps, Gene Kelly (Un Americain à Paris), Bob Fosse -Chicago, Cabaret, All that Jazz...) et Jerome Robbins (West Side Story, Gipsy…) ont eux aussi contribué à l’expansion de ce style de danse. À la fin des années ‘50, Matt Mattox, célèbre danseur et chorégraphe américain utilise le terme « Modern Jazz » pour la première fois en désignant une nouvelle technique de danse basée sur l’énergie, la dynamique et un rythme très cadencé.



En France, le jazz se propage à partir des années ‘20 dans les cabarets. Joséphine Baker, la célèbre danseuse, chanteuse et actrice originaire du Missouri, contribue largement à sa propagation et à transmettre la danse charleston et Black Bottom aux français. La musique et la danse jazz provenant des noirs-américains inspirent ainsi de nouveaux courants comme le swing et le charleston qui se dansent partout. En Europe la danse jazz se transforme légèrement et devient plus carrée et lisse que celle dansée par les afro-américains. En fin années '70, Serge Alzetta crée l’une des premières compagnies de danse jazz française et son exemple sera suivi par plusieurs autres compagnies de danseurs, en contribuant de cette façon à l’expansion et à l’évolution du Modern Jazz qui est à nos jours largement répandue et appréciée en Europe.

Le Modern Jazz est-ce une danse ouverte à tous et aux nombreux bienfaits. Elle fait travailler l’ensemble des muscles, toutes les parties du corps vont être sollicitées, de ce fait elle permet de dessiner la silhouette et de se tonifier. Il s’agit d’une danse très rythmée et assez physique qui améliore le souffle et l’endurance. La rigueur est également à la base de cette technique, apprendre sa technique et des chorégraphies variés améliore la coordination des mouvements et entrainer la mémoire tout en exprimant ses émotions.


Alors ça vous inspire maintenant d’intégrer un cours de Modern Jazz Dance ? Chez DanceFiber nous avons les tenues qu'ils vous font.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout