• dancefiberparis

Rencontre avec Chloé Thétiot - Danseuse et Professeur de Pilates à Vannes.

Chloé est professeur de Pilates à Vannes, où elle enseigne depuis 5 ans dans son studio. 

À l’occasion de la journée internationale de la Danse, nous avons passé un moment avec elle.

Extraits de cette rencontre avec une jeune femme talentueuse.


Bonjour Chloé, peux-tu nous raconter ton parcours avant de devenir professeur de Pilates ? 


Oui ! Je suis originaire de la Presqu'île de Rhuys en Bretagne, et c’est là-bas que j’ai commencé la danse dès 5 ans. J’avais déjà une envie folle d’apprendre et de me perfectionner. Mon professeur, qui avait remarqué mes prédispositions pour cette discipline, a échangé avec mes parents d’un envisageable parcours pré-professionnel.  

Finalement à 14 ans, je suis entrée au Conservatoire d’Angers pour me préparer aux auditions d’Ecoles Supérieures. Et c’est ainsi qu’en 3ème j’ai intégré l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille alors dirigée par Marie-Claude Piétragalla.

Comment se sont passé ces années à Marseille aux côtés de la Compagnie ?


J’ai passé 4 années à Marseille, 4 années de doutes, d’exigence, d’ambiance si particulière et de rigueur. Avant même d’entrée à l’École j’avais déjà subi une opération à la cheville. Et avant la fin de mes études, j’ai dû me faire opérer de la seconde. Un coup dur, mais qui ne m’a pas empêché d’obtenir mon diplôme de fin d’études chorégraphiques, puis d’intégrer la cellule d’insertion professionnelle du Ballet National de Marseille. 


C’est un moment important dans la carrière d’un/une danseur/euse C’est là où l’on travaille sur des projets chorégraphiques avec des spectacles, encore des auditions, les prémices du milieu professionnel qui attendent la vie des jeunes diplômés.

À ce moment là, une nouvelle douleur survient à la cheville, une douleur qui m’a amené à une remise en question totale de ce que je voulais ou pas pour ma carrière.


C’est suite à cette nouvelle blessure que l’idée de partager et de transmettre est venue. En parallèle de notre formation à l’École, nous avions également des cours de Pilates, et j’ai très vite été fascinée par cette méthode que nous pratiquions quotidiennement. J’ai dans la foulée passé mes deux diplômes, celui de professeur de danse (Diplôme d’État) ainsi que celui de la méthode Pilates.




Deux diplômes en poche et un retour en Bretagne plus tard, j’enseigne aujourd’hui exclusivement le Pilates après avoir transmis pendant quelques année l’art de la Danse aux enfants.





Qu’est ce que la Danse t’a apporté au quotidien ?


La danse m’a apporté le goût de la rigueur et de la persévérance face aux difficultés. Ces qualités qui me sont nécessaires au quotidien dans la gestion de mon propre studio. Aujourd’hui, grâce à ce lieu, je peux aider les gens se sentir mieux dans leurs corps et aussi continuer à travailler sur mon propre corps.



As-tu quelques astuces à partager concernant tes gestes pour protéger l’environnement ?


Pour pouvoir donner du bien-être aux autres, il faut commencer par soi. Et l’hydratation est primordiale ! C’est pourquoi j’ai investi dans une fontaine à osmose inversée dans le studio. Une eau dynamisée, saine et propres pour mes clients et aucun déchet pour l’environnement, puisque chacun vient avec sa gourde !


Quelques ballets qui t’ont marqués ? 


Question difficile ! Je suis autant admiratrice des chorégraphes classiques que plus contemporains. Mais je peux citer La Bayadère et Ohad Naharin, qui sont mes coups de coeur !



Une pièce à choisir chez DanceFiber ? 



Oh ! S’il en fallait une ? Le poncho en maille, peut-être plus noir que violet. J’aime les couleurs neutres.







Merci Chloé pour cet échange.

Pour plus d'informations, pouvez retrouver son studio ici



152 vues

Suivez nous sur Instagram 

#dancefiber

Restons en contact 

Soyez au courant des actualités de DanceFiber

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
Se désinscrire de la newsletter

©2020 by Studio Bleu Atao